La loi est effectivement assez floue à ce sujet 🤨

La circulaire du ministère de la culture de 2010 (lien ici) précise effectivement que "l’ artiste du spectacle qui exerce son activité en qualité de salarié dans le cadre des dispositions de l’article L. 7121-3 du code du travail ne peut pas se déclarer auto-entrepreneur pour la même profession.

Cependant, elle précise également que “lorsqu’un artiste choisit d’exercer exclusivement son activité artistique dans des conditions qui impliquent son inscription au Registre du Commerce, il peut utiliser le régime de l’auto-entreprenariat pour l’exercice de cette activité indépendante".

Donc oui, il est possible d’exercer une activité d’animation musicale exclusivement sous le régime d’auto-entrepreneur 🙂

Avez-vous trouvé votre réponse?